Ordination, institution... KESAKO??

Quelques explications sur les différentes étapes vers le ministère presbytéral.


L'Admission (qui aura lieu le 22 juin pour Romain DEBRAUWER (Lille) & Gabriel PLANCHEZ (Arras):

L'admission est la première étape importante dans le parcours. Pour la première fois, "l'Eglise invite les séminaristes à poursuivre leur formation pour acquérir la compétence nécessaire au ministère de prêtre" et à "développer une ferme disposition à servir le Christ Seigneur et son corps, qui est l'Eglise". Par ce rite, les séminaristes ont manifesté publiquement leur volonté de s'offrir à Dieu et à l'Eglise. Celle-ci les accueille et les appelle à se préparer.



Le Lectorat et l'Acolytat (François TRIQUET et Jean CARNELET, le 20 Juin, Cambrai) :


Le lectorat
« Recevez le livre de la Sainte Écriture et transmettez fidèlement la parole de
Dieu qu’elle s’enracine et fructifie dans le coeur des hommes. »
Celui qui est institué lecteur est choisi pour l’annonce de la Parole de Dieu.
Cette annonce peut s’accomplir de bien des manières :
- Depuis le simple dialogue jusqu’à la recherche en commun des
exigences de l’Évangile.
- Depuis la catéchèse qui veut éclairer et nourrir la foi jusqu’à
l’initiation aux sacrements auxquels se préparent les adultes et les
enfants.
- Depuis l’annonce de Jésus Christ à ceux qui ne le connaissent pas
jusqu’à la proclamation de la Parole dans l’assemblée liturgique.
(Rituel pour les ministères institués)


L’acolytat
« Recevez ce pain et cette coupe pour la célébration de l’eucharistie, et montrezvous
digne de servir la table du Seigneur et de l’Église »
Celui qui est institué acolyte est choisi pour le service de la prière
communautaire et de l’Eucharistie.
Il prend donc part, à un titre particulier, au ministère de l’Église pour faire
grandir le Corps du Christ.
- Il s’attachera à ce que les fidèles soient formés à la prière et
participent, de manière active et consciente, à la célébration commune
du Dieu vivant.
- Il témoignera un amour vrai pour le Corps du Christ, qui est le Peuple
de Dieu, surtout pour les pauvres et les malades.
- Il conformera sa vie au sens profond de ce ministère en s’unissant de
façon plus intime au sacrifice de Jésus Christ, et en faisant ainsi de sa
propre vie une offrande spirituelle qui plaise à Dieu.
(à partir du Rituel pour les ministères institués)


L'ordination Diaconale en vue du ministère presbytèral (Gregory VALLON, le 19 Juin, Langres):


Le diacre est un ministre de l'Eglise Catholique qui a reçu le sacrement de l'ordre

  • pour collaborer avec l'évêque, dans l'Eglise diocésaine, pour leur mission
  • à l'image du Christ, qui s'est fait serviteur du Père et des hommes

"Le Fils de l'Homme est venu non pour être servi, mais pour servir" (Mt 20, 28)

"Et moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert" (Lc 22, 27)

  • pour que l'Eglise elle-même soit tout entière "diaconale" , c'est-à-dire en posture de service
  • service qui est indissociablement service de Dieu et des hommes, et qui est à vivre selon les axes de la Parole, de la liturgie et de la charité(l'agapè)

On précise diacre "permanent" pour distinguer du diacre qui se destine au presbytérat, lequel restera tout de même aussi diacre pour toute sa vie.

Le ministère des diacres existe depuis les premiers temps de l'Eglise, mais depuis plusieurs siècles et jusqu'au Concile de Vatican II, le diaconat ne subsistait plus dans l'Eglise latine qu'au titre d'étape vers le ministère de prêtre.

C'est ce concile qui l'a rétabli en tant que ministère exercé de manière permanente : les hommes qui reçoivent l'ordination comme diacres permanents sont appelés, sauf rares exceptions, à exercer le ministère diaconal toute leur vie.

Le ministère est permanent mais il se concrétise par des missions particulières données pour un temps et révisables.

Il s'agit donc, nous concernant de l'ordination de diacres en vue du ministère presbytéral uniquement.

 

 

L'ordination presbytèrale (à Cambrai le 20 Juin pour Hervé DESPREZ, à Lille le 27 Juin pour Arthur WALLAERT, Ludovic VERLANDE, Marc FORTIN & Jean-Baptiste LECUIT)


Le prêtre est appelé à manifester la charité et l’amour du Christ pour tous les hommes
là où ils en sont.
Comme baptisé, il avance pas à pas dans une union plus intense avec le Christ,
s’appuyant sur la grâce, la miséricorde de Dieu et la présence de ses frères chrétiens.
Comme prêtre, il célèbre l’eucharistie et les sacrements ; il nourrit ses rencontres et
son travail par la prière quotidienne et la lecture de l’Écriture.
Le sacerdoce est étroitement lié à toutes les vocations : ainsi le prêtre aspire à se
donner pour que les autres aient la vie.
Le prêtre marche jour après jour avec les hommes pour les aider à entrer en amitié
avec Dieu.

 

CV